Sport International
pixel
pixel
Accueil > Présentation de l’entreprise > La rose Dunkerque > Découvrez la rose Dunkerque

Découvrez la rose Dunkerque

Quoi de plus stimulant pour des personnes comme nous, natifs de Rosendaël, fiers de nos 6 générations de jardiniers horticulteurs paysagistes, passionnés par les végétaux et particulièrement attachés à leur territoire, que de rechercher le rosier à planter en cette période anniversaire ? De découvrir qu’il existe une rose qui porte le nom de Dunkerque (Dunkirk) et, qui plus est, a été élue la plus belle rose de France en 1940.

JPEG - 41.1 ko

Si cette variété, et la récompense qu’elle a obtenue sont très peu connues des dunkerquois, cela s’explique largement par le contexte historique dans lequel cette remise de prix a eu lieu : juin 1940, évacuation de Dunkerque, ré-embarquement des anglais et des forces alliées. Et pourtant, malgré cette période difficile, le concours national de « la plus belle rose de France » est maintenu, comme si la botanique bravait les conflits et représentait une bouffée d’oxygène, et signe ou hasard de l’histoire, on récompense une rose qui porte le nom de DUNKERQUE.

Ce nom lui a été donné « en mémoire de la vaillante résistance des soldats qui avaient à Dunkerque sauvé l’honneur du drapeau et avaient épargné à la France un nouveau Sedan ».
 

JPEG - 30.5 ko

Il n’en a pas fallu plus pour que nous ne nous mettions en quête de cette rose et en retrouvions quelques spécimens. Cette fleur, à couleur de sang (rose Neyron vif, teinte de cuivre) a été obtenue par un rosiériste du Rhône, M. Laperrière. Elle a été plusieurs fois primée en juin 1940 : le 1er juin à la roseraie d’étude du parc de la tête d’or à Lyon, la rose obtient le « Certificat de mérite » soit le 2ème prix de la 10ème édition de « la plus belle rose de France » par la société française des amis de la rose. Le 7 juin à Paris, elle obtient cette fois la médaille d’or au concours international de Bagatelle, suprême reconnaissance.

Cette fleur, fragile et vigoureuse à la fois, a su résister à toutes les épreuves et c’est avec un plaisir immense que nous avons retrouvé in situ l’existence de quelques pieds vieillissants devant l’Orangeraie du Parc de Bagatelle (photos réalisées le 20 octobre 2009) et dans la collection de la roseraie du Val de Marne à l’Hay les roses.

N’est-il pas temps de faire revenir à Dunkerque, pour la fêter comme il se doit, cette rose chargée de tant de symboles ?
Nous nous y consacrerons avec votre soutien moral, si vous nous en faites le plaisir.

JPEG - 223.2 ko

Descriptif de la rose de Dunkerque :

Rosier H.T. ; arbuste vigoureux à beau feuillage fin et de couleur vert-olive clair : rameaux érigés se ramifiant bien, garnis d’aiguillons droits et longs ; bouton ovoïde et pointu, de couleur rose Neyron à reflets jaune cuivrés ; pétales larges et épais à onglets fortement teintés de jaune à la défloraison ; fleur très grande, d’une bonne duplicature (30 pétales), de coloris bien plus vif et passant au rose vif légèrement cuivré, portée sur un long pédoncule rigide généralement uniflore ; odeur rappelant celle de la centfeuilles ; plante très florifère et très résistante aux maladies ; excellente pour massif et fleur coupée.

(Issue de Charles P. Kilham X Inédit).

Retour sur quelques dates importantes :

JPEG - 23.5 ko

- Du dimanche 26 mai au mardi 4 juin1940 :
Bataille de Dunkerque nom de code Opération Dynamo :
embarquement des forces alliées sur les plages du littoral Est de Dunkerque.
En 9 jours, 338 000 combattants seront évacués vers l’Angleterre.
Quant à lui, le Princess Elizabeth évacuera 1673 hommes en 3 rotations.

- Le 4 juin 1940 à 3h20, le navire Shikari quitte Dunkerque et entame sa dernière rotation.

À 10h, l’armée allemande investira Dunkerque et 35 000 militaires seront faits prisonniers.

Suite à l’opération Dynamo, le New York Times publiera cette phrase de Winston Churchill :
« Tant que l’on parlera anglais, le nom de Dunkerque sera prononcé avec le plus grand respect ».

En images:

Aller en haut du site
spacer
nos metiers
spacer